Centre de contrôle technique à Ludon-Médoc
Centre de contrôle technique à Ludon-Médoc
  >  Controle Technique à Ludon-Médoc

Centre de contrôle technique à Ludon-Médoc

Controle Technique à Ludon-Médoc

Depuis le 1er janvier 1992, le Code de la Route oblige les véhicules légers à un contrôle régulier bi-annuel pour un véhicule de plus de 4 ans portant sur 124 points.

Le non respect de cette règle peut amener les forces de l'ordre à vous verbaliser lors d'un contrôle, immobiliser le véhicule si ils le jugent nécessaires et vous risquez une amende.

Ne payez pas deux fois, pensez-y.

La non-conformité de certains points entraînent une contre-visite, imposant la remise en état du véhicule et la représentation dans un centre de contrôle technique agréé. 

Outre son caractère obligatoire, le contrôle technique permet de s'assurer du bon fonctionnement, mais n'exonère pas son propriétaire de l'entretien courant, d'un véhicule et d'optimiser ainsi la sécurité routière.

Votre Centre de Contrôle Diagnosur

Les contrôleurs  Diagnosur sont compétents pour contrôler les 124 points prévus par la législation. Ces points portent sur l'identification du véhicule (plaque d'immatriculation), le freinage (freins, maître-cylindre, pédale, disque, système d'assistance freinage, témoin de niveau de liquide de frein...), la direction (volant, crémaillère, boitier de direction, système d'assistance...), visibilité (pare-brise, rétroviseurs, essuie-glaces...), l'éclairage (feux, clignotants, signaux de détresse...), la liaison au sol (suspension, amortisseurs, roulements, roues, pneumatiques...), la structure et la carrosserie (bas de caisse, portes, haillon...), les équipements (sièges, ceintures, avertisseur sonore...), les organes mécaniques (réservoir, circuit de carburant, échappement, silencieux...) et enfin le contrôle de la pollution et du niveau sonore (teneur en CO2, fumées d'échappement, bruit moteur...).

Contre-visite 

Lors de votre passage au contrôle technique, votre véhicule peut être visé par une contre-visite, vous obligeant à réparer votre véhicule et le représenter dans un délai de deux mois maximum, si vous dépassez ce délai, la loi vous impose de repasser votre contrôle entièrement, et en cas de contrôle vous risquez une amende sans retrait de point, pour défaut de contrôle technique, pouvant aller jusqu'à l'immobilisation du véhicule.

N'hésitez pas à nous contacter pour d’éventuelles questions.